Portrait collaborateur | Cédric Loubiat

07/07/2023

Cédric Loubiat, directeur général et directeur technique depuis octobre 2020 chez GCK Battery. Découvrez aujourd’hui son portrait collaborateur !

 

Bonjour Cédric, peux tu te présenter ?

Bonjour je suis Cédric Loubiat, directeur général et directeur technique chez GCK Battery. J’ai rejoint l’aventure palpitante du groupe GCK en octobre 2020.

 

Quelles sont tes formations ? 

Je suis issu d’une formation d’ingénieur électronicien avec une spécialité en système embarqué que j’ai effectuée à l’ESEO, école située à Angers.

 

Quelles ont été tes expériences professionnelles avant de rejoindre GCK Battery ?

J’ai commencé ma carrière dans le groupe PSA, devenu Stellantis, à La Garenne-Colombes. Pendant 5 ans, j’ai notamment participé à la conception des calculateurs de gestion de la chaîne de traction pour l’un des premiers véhicules hybrides conçus par le groupe Stellantis. Cette expérience m’a mis le pied à l’étrier dans le monde de l’automobile, qui est une réelle passion pour moi depuis tout petit comme l’électronique et la gestion de l’énergie.

Par la suite, je suis redescendu dans ma région natale Bordelaise où j’ai travaillé à SAFT Batteries. En tant que chef de projet, j’ai pu participer au développement des BMS (Battery Management System, carte électronique intégrée dans toutes les batteries lithium) et des architectures de batterie pour des applications très spéciales : des batteries sous-marines qui vont jusqu’à 3000 mètres de profondeur et la première batterie lithium pour avion sur un prototype pour les sociétés Eurocopter, Airbus et Dassault Aviation.

A la suite de cette expérience passionnante, j’ai créé ma propre entreprise car j’ai toujours eu en moi ce côté entrepreneur. J’ai donc créé la société Atlantique Service Informatique. Cette société était dans le domaine de l’installation de l’IT pour les entreprises (installation de serveur réel ou virtuel, infrastructure réseau, matériel informatique de manière générale ,..). Cette première expérience en tant qu’entrepreneur a été particulièrement riche et intense, il a fallu tout faire : le commerce, la gestion, la technique, la finance… Malheureusement, la crise des subprimes en 2008 a mis un coup d’arrêt à cette première entreprise.

Mais heureusement et au même moment (j’ai mainte fois observé que la chance et la malchance alternent régulièrement et sont intimement mêlées), un ancien fournisseur de Saft Batteries avec qui je travaillais m’a proposé de devenir le directeur technique pour la société Ventec, une toute jeune startup où il fallait tout construire car j’étais le premier embauché de la société. L’objectif était la structuration de la société, avec pour but de devenir un des leaders du BMS en France. Je me suis occupé de la création et du pilotage d’un bureau d’étude qui faisait la conception et la production de cartes électroniques pour les batteries lithium. Puis au fil du temps, j’ai convaincu le PDG de Ventec qu’il fallait aller plus loin dans la chaîne de valeur et de créer une société de conception et de production des batteries lithium. En 2016, nous nous sommes associés afin de créer Neogy. Et le destin a voulu que notre premier client ait été Éric Boudot…

J’ai continué à développer la société Neogy en tant que directeur général et les effectifs de la société sont passés d’une personne en 2016 à 15 personnes en 2020. Quatre ans d’intense travail pour faire passer cette société d’une startup à une entreprise industrielle. Tous les indicateurs étaient au vert quand le sort a encore une fois rebattu les cartes que j’avais en main. L’arrivée du COVID a bouleversé nos vies et l’économie mondiale, et j’ai alors décidé de revendre mes parts et de repartir pour une nouvelle aventure.

Ce nouveau tournant dans ma vie prend les couleurs du groupe GCK, que j’ai décidé de rejoindre en octobre 2020.

 

Parle nous de l’évolution de GCK Battery selon ton point de vue

J’ai vu naître le groupe GCK à mon arrivée. A mes débuts au sein de GCK Battery en 2020, nous n’étions que huit personnes et il n’existait que deux sociétés dans le groupe. A l’heure actuelle, nous sommes 45 personnes à GCK Battery, le groupe compte 10 sociétés pour un total de plus 270 personnes.

Le groupe est donc passé en trois ans d’une TPE à une ETI. Jamais je n’avais connu au cours de ma carrière un tel rythme de croissance ou plutôt d’hypercroissance. Cette évolution vertigineuse est extrêmement stimulante et en même temps très complexe à gérer car l’organisation de l’entreprise est à revoir tous les six mois. C’est donc un travail permanent de structuration afin de faire les bons choix stratégiques et les bons investissements pour la société. Il faut perpétuellement se projeter pour les années à venir.

Cela demande d’être relativement souple d’esprit et une forte capacité d’adaptation.

 

 

 

 

À quoi ressemblent tes journées chez GCK Battery ?

Il n’y a jamais de routine dans mes fonctions et j’adore ça. Mon quotidien est mené par le pilotage de la stratégie de la société de façon globale.

Il y a le pilotage de la société, des ressources humaines et financières, des choix stratégiques à réaliser et le cœur de mon métier sur la production. Je suis souvent sollicité afin de refaire des arbitrages sur des situations assez complexes, c’est aussi à ça que sert un directeur général, de pouvoir trancher lorsqu’il y a des décisions à prendre. Je suis souvent amené à me rendre à des réunions avec différentes parties du groupe, afin de faire le point sur différents aspects, techniques, évolution des structures, RH, marketing…

Cela passe aussi par des décisions pour le bureau d’études, savoir quelle personne va traiter tel sujet, la priorisation des projets.

Dans toutes ces missions, je garde une vraie casquette technique, notamment pour la conception des batteries. Je participe à toutes les revues de conception que ce soit électronique, mécanique et logicielle de manière générale.

En tant que DG de la société, je tiens aussi la place de premier représentant commercial de GCK Battery. J’ai un rôle très actif sur toutes les discussions avec nos principaux clients, prospects. J’interviens sur les salons, j’ai également ce rôle de communiquant pour GCK Battery.

Cela me plait et me convient totalement. En effet, les valeurs sur l’écologie et la transition écologique qu’incarne le groupe et notamment GCK Battery sont des valeurs qui me sont chères et auxquelles je crois vraiment.

 

Quel est le projet sur lequel tu es actuellement ? 

Le projet prédominant est celui de la mise au point d’une batterie à immersion. C’est une nouvelle génération de batterie au lithium qui allie performance et sécurité. Cela permet de pouvoir recharger plus rapidement une voiture électrique tout en gardant en sécurité cette batterie qui va dégager beaucoup de chaleur.

 

Qu’est ce qui a pu te motiver à rejoindre l’aventure GCK Battery ?

Le projet et les valeurs m’ont fait rejoindre l’aventure du groupe GCK et notamment pour ma part l’aventure GCK Battery.

L’une de mes premières valeurs, c’est l’humain au sens large du terme et pour ma part, j’ai accepté de prendre part à l’aventure GCK car je crois dans l’homme qui est notre leader et dans les valeurs qu’il incarne : Eric Boudot, notre PDG.

Et d’autre part, le point de vue environnemental était essentiel pour moi, j’ai une réelle sensibilité pour cette cause. C’était pour moi une condition nécessaire pour rejoindre une société, à savoir que son activité soit tournée vers une vraie démarche de transition écologique.

 

Contact

Vous souhaitez plus d’informations ?
Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos enjeux