Portrait collaborateur | Johan Karpinski

16/11/2022

Chacune des batteries de GCK Battery embarque un logiciel (BMS), développé en interne, qui contrôle tous ses paramètres vitaux et renvoie des informations vers l’utilisateur (état de charge). Ce savoir-faire crucial repose sur une équipe dont fait partie Johan Karpinski, 31 ans, ingénieur système embarqué.

 

Johan, quelles sont tes formations ?

J’ai fait un DUT GEII à Tours, puis une licence professionnelle systèmes embarqués à Grenoble. C’est à ce moment-là que je me suis rendu compte que le métier de technicien n’était pas assez stimulant pour moi. Je me suis donc orienté vers une école d’ingénieur en informatique à Polytech Tours.

 

Peux-tu résumer ton parcours professionnel ?

J’ai fait tout mon parcours professionnel dans le domaine de la batterie. J’ai travaillé pour la start up Freemens, une société qui a conçu des BMS novateurs qui sont encore utilisés aujourd’hui. Cette start up a été rachetée par ION Energy. C’est à ce moment là que j’ai rejoint GCK Battery. C’était la suite logique.

 

Quelles sont tes responsabilités chez GCK Battery ? 

Je suis responsable du développement logiciel du BMS (système de gestion de batterie). Je passe une majeure partie de mon temps derrière un bureau à implémenter de nouveaux algorithmes, à les tester et à les valider. Je suis également amené à me déplacer pour travailler sur les applicatifs finaux comme le véhicule de course e-Blast de GCK Motorsport ou le container mobile de GCK Energy. Je suis donc en étroite relation avec les différentes entités du groupe.

 

Comment le groupe GCK a-t-il évolué depuis tes débuts ?

La structuration du groupe a permis aux équipes de se renforcer de sorte que chacun puisse se focaliser sur des missions liées à ses compétences.

 

Sur quel projet travailles-tu actuellement ?

Principalement sur un projet de batterie pour vélo électrique. L’objectif est de produire une version « made in France » d’une batterie existante. C’est un projet de grande ampleur d’un point de vue technique, et c’est stimulant. On développe un nouveau BMS de A à Z.

 

Avec quelles autres entités du groupe collabores-tu ?

La batterie est au cœur des différents produits conçus et commercialisés par le groupe GCK. J’ai par exemple été impliqué dès la phase de conception des containers de GCK Energy, pour mettre en place les algorithmes de communication entre la batterie et l’automate. J’ai également travaillé avec GCK Motorsport, sur le premier prototype e-Blast pour le Dakar et aussi sur la Lancia Delta Evo-e. Je suis intervenu sur ces projets pour implémenter la charge combo CCS, la communication avec le VCU (contrôleur véhicule) et bien d’autres tâches.

Johan Karpinski, GCK Battery - 4

 

Vous souhaitez en découvrir plus sur nos collaborateurs ? Retrouvez l’interview de :

Contact

Vous souhaitez plus d’informations ?
Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos enjeux